Pourquoi les plongeurs plongent ‘ils en arrière ?

Une plongeuse qui rentre dans l'eau via une daut droit et bascule avant

Lorsque l’on pense à la plongée, des images d’explorateurs des profondeurs, des plongeurs expérimentés à la Jacques Cousteau, nous viennent immédiatement à l’esprit. Le monde mystérieux sous l’eau, un royaume où chaque homme-grenouille aspire à être, soulève une question intrigante. Pourquoi voit-on souvent les plongeurs s’incliner en arrière hors du bateau, plutôt que de plonger tête première dans l’aventure.

Il y a différentes manières de pénétrer dans cet autre monde, chacune adaptée aux circonstances, au type de bateau, et à l’équipement du plongeur.

Facteurs déterminants

Type de bateaux

Le type et la taille du bateau jouent un rôle capital dans le choix de la technique de plongée.

  • Sur un Zodiac, petit et léger, le plongeur expérimenté sait qu’un saut droit pourrait être périlleux. Le bateau pourrait se déséquilibrer, transformant l’excursion sous-marine en un scénario moins désirable.
  • Par contre, depuis des bateaux plus grands, comme les chalutiers, où l’espace et la stabilité ne sont pas des contraintes, le saut droit est une option viable.

Équipement du plongeur

L’équipement est l’allié silencieux du plongeur, une extension de lui-même. Jusqu’à 10 kg de matériel repose sur le dos du plongeur, une charge qui influe sur sa manière d’entrer dans l’eau. Une bascule arrière, dans ce contexte, n’est pas un choix esthétique, mais une nécessité pour assurer une transition douce et sécurisée de la terre ferme au monde aquatique.

Lire   Le charme de la mer et des montagnes avec un camping bord de mer à Île Rousse

Techniques de plongée

Bascule arrière

La bascule arrière est privilégiée, notamment depuis des embarcations où l’espace est limité.
Cette technique n’est ni une caprice ni un spectacle, mais une méthode éprouvée pour garantir une entrée en toute sécurité, surtout lorsque le poids de l’équipement pourrait autrement compromettre l’équilibre du plongeur.

Vidéo d’une bascule arrière :

Saut droit et bascule avant

Cette technique de plongée pour rentrer dans l’eau trouve leur place dans des conditions spécifiques Chaque plongeur amateur ou expérimenté choisit la méthode qui convient et bien sûr selon la situation dans laquelle il se trouve.

Considérations de sécurité

La sécurité n’est jamais une réflexion après coup dans le monde de la plongée. Elle est inscrite dans chaque équipement, chaque mouvement, chaque respiration. Lorsque le plongeur respire, il est conscient des nuances qui définissent chaque technique de plongée.
Le choix entre une bascule arrière, un saut droit, ou une bascule avant, est informé par une évaluation minutieuse des risques et des avantages. Un plongeur amateur peut être assisté pour s’équiper une fois dans l’eau, une concession pour la sécurité et la confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut